Chargement des résultats
Gaëlle Bourges / Association Os ©Natacha B.

Gaëlle Bourges (artiste associée) / Association Os (Paris)

Vers 1836. (création) - Les Inopinées

15/06/2017 - 16h00 > BIBLIOTHÈQUE MUNICIPALE DE TOURS
16/06/2017 - 19h00 > MUSÉE DES BEAUX-ARTS
17/06/2017 - 11h00 > MUSÉE DES BEAUX-ARTS
17/06/2017 - 11h45 > MUSÉE DES BEAUX-ARTS
17/06/2017 - 16h00 > MUSÉE DES BEAUX-ARTS
17/06/2017 - 16h45 > MUSÉE DES BEAUX-ARTS
18/06/2017 - 16h00 > MUSÉE DES BEAUX-ARTS

S’inspirant de la vie d'Honoré de Balzac, Gaëlle Bourges conduira sous la forme d’enquête, à partir d’un tableau peint vers 1836 par Louis Boulanger, à une reconstitution de la pose de l’écrivain, empilant faits historiques, digressions, et superpositions plus ou moins hasardeuses…

Le concept des Inopinées a pour principe la création d’une courte pièce qui puisse voyager en dehors des lieux consacrés. La proposition a été faite cette année à Gaëlle Bourges, artiste associée au CCNT. Comme vous avez pu le remarquer dans son triptyque Vider Vénus (Je baise les yeux, La belle indifférence, Le verrou), programmé en décembre dernier, cette chorégraphe et performeuse creuse un rapport personnel avec la peinture occidentale en se nourrissant d’histoire de l’art. Du Verrou de Fragonard pour sa pièce éponyme à La Dame à la licorne dans A mon seul désir, les œuvres plastiques représentent pour Gaëlle Bourges une intarissable source d’inspiration et de réflexion. Pour Les Inopinées, l'artiste a choisi de s’intéresser à un portrait d'Honoré de Balzac peint vers 1836 par Louis Boulanger (acquis par Madame Démogé-Lucas pour le musée de Tours, dépôt de la Direction des Musées de France, 1963). « Balzac préférait enfiler une robe de chambre pour travailler, mais pas n’importe laquelle : une sorte de robe de bure inspirée de l’habit des Chartreux, et dans laquelle il écrivit, paraît-il, La Comédie humaine. Le romancier disait : « Dans ce costume, je me transforme en bourreau de travail, en galérien des lettres ». La robe de chambre est donc célèbre, et on peut la voir au musée des Beaux-Arts de Tours : le portrait de Balzac par Louis Boulanger, peint vers 1836, le montre dans son habit de travail préféré. » Sous forme d’enquête sur la vie de l’écrivain, Gaëlle Bourges conduira, à partir du tableau, à une reconstitution de la pose de l’écrivain, empilant faits historiques, digressions, et superpositions plus ou moins hasardeuses : « On aura de bonnes chances de tomber sur George Sand, la ville de Tours, Le Lys dans la vallée, la comtesse Hanska, la passion du café, l’argent, les dettes, la peur du daguerréotype... »

-------------------------

Gaëlle Bourges, inspired by the life of Honoré de Balzac, leads an enquiry into what the writer's persona must have been, referring to a painting from around 1836 by Louis Boulanger, and stacking up historical facts, digressions, and superimpositions, each more risky than the other…

Informations Pratiques

► 20 min.
En partenariat avec la Bibliothèque centrale et le musée des Beaux-Arts de Tours
gaellebourges.com

Informations Prix

► Entrée libre sur réservation
Attention jauge limitée !
Hors Pass
Réservations auprès du CCNT

Partagez